Accéder au contenu principal

Ouganda: après une campagne électorale tendue, les électeurs aux urnes ce jeudi

Opération de vote à Kampala, Ouganda, pour la présidentielle du 14 janvier 2021.
Opération de vote à Kampala, Ouganda, pour la présidentielle du 14 janvier 2021. REUTERS - BAZ RATNER
Texte par : RFI Suivre
5 mn

En Ouganda, les bureaux de vote ont ouvert ce jeudi 14 janvier au matin pour des élections générales, après une campagne électorale tendue. Pour le scrutin présidentiel, le président sortant Yoweri Museveni brigue un nouveau mandat -le sixième- face à 10 autres candidats, dont le plus populaire, le député et ancien chanteur, Bobbi Wine.  

Publicité

Les bureaux de vote ont ouvert ce matin à 04H00 TU. Quelque 18 millions d'Ougandais vont départager dans les plus de 34 000 bureaux les candidats au siège de président et à la députation. La journée de vote a été relativement calme à Kampala, jusqu’à présent. Dans le bureau du quartier de Mulago, les habitants ne se sont pas rendus aux urnes en masse, selon les observateurs des différents candidats. Dans ce quartier populaire, proche de l’Hôpital national, beaucoup de commerces sont restés fermés aujourd’hui. Le trafic est beaucoup plus calme que d’habitude. Très peu de passants se promènent dans la rue. Dans les autres quartiers de la capitale, ce matin, même situation.

Le calme alors que la campagne électorale a été particulièrement tendue, émaillée d'arrestations et d'émeutes et endeuillée par plusieurs dizaines de morts, rapporte l'Agence France presse. Mardi, les autorités ont suspendu jusqu'à nouvel ordre des réseaux sociaux et des services de messageries et le réseau internet est également très ralenti, voire inaccessible dans certains endroits de la capitale Kampala ce jeudi.

« Les gens votent à l’aveugle », disent certains internautes qui ont pu poster sur les réseaux sociaux grâce à un VPN pour contourner la coupure d’internet. Il n’empêche, cette coupure reste un obstacle, notamment pour voter, car les électeurs doivent utiliser des machines de vérification biométrique pour confirmer leur identité. Or, sans internet, certaines machines n’ont pas fonctionné.

D’après les médias locaux, les électeurs sont obligés d’attendre au moins dix minutes pour enregistrer leurs données. Ce qui rallonge le processus de vote et fait craindre que certains électeurs ne puissent pas voter avant la fermeture des bureaux de vote prévues à 16 heure, heure locale. D’autres incidents ont été signalés, notamment des retards de livraison des matériaux de vote dans certains endroits.

À Kampala, la capitale, où l'armée est déployée, le chanteur Bobi Wine a voté dans son fief Kamwokya. Le principal rival de Yoweri Museveni, très apprécié des jeunes, avait appelé ses supporters à télécharger une application pour signaler toute fraude, une opération qu'il avait baptisée « protégez votre vote ». Avec la coupure d'internet, ce sera compromis.

À la fermeture des bureaux, les bulletins seront directement transmis au centre de comptage des voix. La Commission électorale aura ensuite quarante-huit heures pour annoncer les résultats.

À lire aussi : en Ouganda, les autorités bloquent l’accès aux réseaux sociaux à deux jours des élections générales

Dans un pays composé en grande majorité de jeunes de moins de 30 ans, les attentes sont grandes, comme en témoignent ceux interrogés par notre correspondante à Kampala, Lucie Mouillaud.

Les attente des jeunes en Ouganda

À lire aussi : en Ouganda: «L’opposition n’a pas d’espace pour échanger avec la population»

Ouganda, file d'attente devant un bureau de vote de Kampala pour les élections générales du jeudi 14 janvier 2021
Ouganda, file d'attente devant un bureau de vote de Kampala pour les élections générales du jeudi 14 janvier 2021 REUTERS - BAZ RATNER

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.